Présidentielle: l'appel de Stéphane Hessel aux Indignés
Par Stéphane Hessel




Le Père des Indignés, très ému par celles et ceux, si nombreux, jeunes et vieux, qui viennent à lui dans la rue pour lui serrer la main, éprouve le besoin de s'adresser à eux au moment où se joue l'avenir de notre Présidence:

Oui, vous savez que nous sommes les premiers responsables de notre liberté. Elle ne dépend pas des autres, encore moins d'un autre, fut-il Président de la République. Mais le vote est une conquête démocratique qu'aucun de nous ne peut négliger. C'est le moment où votre voix, à chacun, à chacune comptera autant que celle de quiconque, celle d'un chômeur autant que celle d'un spéculateur financier, celle d'un jeune autant que celle d'un retraité.

Lecteurs de Indignez-vous !, vous partagez tous la même exigence démocratique et sociale. Avec les législatives en juin prochain, vous aurez l'occasion d'exprimer vos préférences, d'apporter votre appui à mes amis si courageux qui, avec Europe-Ecologie-les Verts, se préoccupent de l'avenir de notre planète menacée ou à d'autres, selon vos convictions.

Mais le 22 avril, nous avons un verrou à faire sauter. Je vous demande de ne pas disperser vos voix, de voter massivement pour François Hollande dès le premier tour. Il est seul à même aujourd'hui de vaincre Nicolas Sarkozy.

Il ne s'agit pas de tomber dans l'illusion d'un Président qui serait notre sauveur. Non. Mais son élection enthousiaste est la première et nécessaire étape d'un chemin qui porte l'espérance.

Stéphane Hessel, le 8 avril 2012



Avril 2012

Retour à la Culture

Retour au sommaire

INFORMATIONS SANS FRONTIERES
Paris
France
Europe
Universit»s
Infos
Contact