Les technologies de l'information et de la communication peuvent accélérer les solutions au réchauffement planétaire et aux questions sociales tout en menant la croissance économique, révèle un étude de GeSI et Accenture.
Par All Africa

SMARTer2030 présente un potentiel de réduction de 20 % des émissions mondiales de CO2e d’ici 2030, d’insertion de 1,6 milliards de personnes en plus dans les services de santé électroniques (e-healthcare) et d’économies sur les coûts et de nouveaux revenus de plus de 11 milliards de dollars.

Bruxelles: le 9 juin 2015 – Les technologies de l'information et de communication (TIC) pourraient amener à des niveaux de prospérité durable élevés et de meilleures opportunités partout dans le monde dans les 15 prochaines années, selon une étude publiée cette semaine par l'Initiative Global e-Sustainability (GeSI) et Accenture (NYSE: ACN).

Le rapport, SMARTer2030, montre que comme les téléphones intelligents, les capteurs en réseau, les réseaux intelligents et autres appareils de TIC deviennent plus rapides, moins chers et plus disponibles à l'échelle mondiale, ils ont le potentiel d'offrir des avantages conséquents environnementaux, économiques et sociaux. Ils comprennent une réduction de 20 % des émissions mondiales de carbone d'ici 2030, plus de 11 milliards de dollars de nouveaux avantages économiques, et la possibilité d’étendre les services d’assurance-santé électroniques à 1,6 milliards de personnes en plus dans le monde, ainsi qu’une augmentation estimée à 30% des rendements agricoles.

« Nos résultats montrent un monde qui est plus propre, plus sain et plus prospère grâce aux TIC d'ici à 2030, avec de plus grandes opportunités pour les personnes partout dans le monde », a déclaré Luis Neves, président du GeSI.

Les principales conclusions de l'étude comprennent :



  Les TIC peuvent permettre une réduction des émissions mondiales de CO2e de 20 % d'ici 2030, en maintenant les niveaux d’émissions de 2015. Outre les avantages environnementaux, ce changement considérable signifie également que les dirigeants politiques ou d’entreprises ne seraient plus obligés de faire des compromis entre la prospérité économique et la protection de l'environnement.

  Les émissions provenant des TIC en pourcentage des émissions mondiales et en quantités absolues diminueront au fil du temps. Le rapport SMARTer2030 montre que l’empreinte des émissions des TIC devrait chuter à 1,97 % des émissions mondiales d'ici 2030 par rapport aux 2,3 % prévus d'ici 2020.

  Les TIC offrent d'importants avantages environnementaux, en plus de réduire les émissions de carbone. Les avantages les plus importants identifiés par cette étude comprennent : l’accroissement des rendements agricoles de 30 %, l’économie de 25 milliards de barils de pétrole par an et de 300 billions de litres d'eau par an.

  Une évaluation des huit secteurs de l'économie comprenant l’énergie, l’alimentation, l’industrie, la santé, le bâtiment, le commerce, l’apprentissage, la mobilité/logistique, démontre que les TIC pourraient générer plus de 11 milliards de dollars en retombées économiques par an d'ici 2030, l'équivalent de PIB annuel de la Chine en 2015.

   Les TIC relieront 2,5 milliards de personnes supplémentaires à «l'économie de la connaissance» en 2030, donnant à 1,6 milliard de personnes de plus un accès aux soins de santé et à un demi-milliard de personnes en plus un accès à des outils d’apprentissage électroniques.



La croissance mondiale de l'économie numérique continue d’accélérer, garantissant l'échelle nécessaire pour parvenir à une plus grande connectivité et à de nouveaux modèles économiques novateurs. De plus, contrairement à l'ancienne économie de production en ligne, les individus sont fermement inscrits au centre de ce processus.

« L'industrie des TIC offre d'énormes avantages: plus de ressources et d’entreprises rentables qui sont moins nocives pour l'environnement, l'amélioration des services accompagnés d’avantages importants pour la société et de nouvelles sources de croissance économique », a déclaré Neves.

« Cette nouvelle étude est basée sur une modélisation minutieuse et sans précédent du potentiel des TIC pour briser le statu-quo et radicalement remodeler la façon dont nous vivons, ainsi que réduire l'impact qu’une croissance économique continue a sur notre environnement. Les TIC peuvent aider à rompre le lien entre le développement économique et l'épuisement des ressources, avec des économies d’émissions environ 10 fois supérieures à celles générées par le secteur des TIC lui-même ».

« Le rapport SMARTer2030 paraît six mois avant la conférence cruciale sur le changement climatique des Nations Unies à Paris en 2015 », a déclaré la Secrétaire exécutive de la CCNUCC, Christiana Figueres. « Le résultat à long terme de la nouvelle convention exige un pic des émissions mondiales d’ici 10 ans suivi d’une flexion importante de la courbe des émissions. Ce rapport souligne le rôle essentiel des TIC pour atteindre ces objectifs. »

Les services fonctionnant grâce aux TIC pourraient également générer 6 billions de dollars en opportunités de revenus annuels liées aux TIC et 5 billions de dollars d'économies annuelles grâce à une consommation amoindrie d'énergie , de carburant et d'autres ressources, selon le rapport.

SMARTer2030 fait suite au rapport de GeSI de 2012, SMARTer2020, qui calculait les émissions de gaz à effet de serre et la consommation d'énergie réduites. En plus d'identifier les avantages commerciaux de la technologie fonctionnant sur des modèles économiques durables, ce nouveau rapport va plus loin en montrant trois changements importants qui accélèrent le potentiel des TIC à conduire à ces avantages :

  Les TIC mettent désormais l'utilisateur au centre des solutions, autonomisant les personnes avec des services allant de la santé électronique centrée sur les patients à un apprentissage souple et à la demande.

  Comme il est prévu que le nombre d'appareils connectés augmente à 100 milliards d'ici 20301, le potentiel de pousser les valeurs sociétale et environnementale augmente de manière significative.

  Les TIC permettent l’apparition de nouveaux modèles économiques rentables et novateurs qui séparent la croissance de l'intensité en carbone et en ressources.

Selon l’Agence international de l’énergie dans More Data, Less Energy, 2015

Peter Lacy , directeur de la stratégie d'Accenture Strategy, a déclaré: « l’opportunité que représentent ces 11 billions de dollars montre que le numérique peut améliorer la situation de la finance et du commerce en termes d’investissement dans des produits et services socialement et écologiquement responsables. Non seulement les nouvelles technologies sont facilement accessibles, mais elles sont en mesure d'améliorer directement la qualité de la vie des gens. Et elles sont maintenant en mesure de le faire à grande échelle, en permettant aux modèles économiques durables de se généraliser et de devenir une source de compétitivité et de croissance ».
SMARTer2030 identifie trois groupes de parties prenantes clés et recommande d’établir des priorités afin de parvenir à un avenir plus rentable et plus durable :

  Les décideurs politiques devraient créer un environnement politique en ce sens. En particulier, la fixation d'objectifs nationaux de CO2, la reconnaissance du rôle crucial des TIC, des mesures incitatrices à l'investissement pour connecter les non-connectés aux nouvelles infrastructures et la garantie d’une approche réglementaire aux TIC stable et équilibrée.



  Les entreprises devraient reconnaître les opportunités de croissance et d'innovation rendues possibles par les TIC qui rendent viables les investissements durables.

  Les consommateurs devraient être encouragés à adopter des solutions technologiques qui favorisent l'efficacité des ressources, tels que celles caractérisées par l'économie de partage.

Visitez smarter2030.gesi.org pour de plus amples informations.

Le rapport SMARTer2030 suit la publication de 2012 de SMARTer2020. SMARTer2030 examine les possibilités économiques, sociales et environnementales créées par l’utilisation innovante des TIC dans huit secteurs : l'alimentation, l’énergie, la santé, l’éducation, l’industrie, la mobilité et la logistique, le commerce et les affaires, et la construction. La Global e-Sustainability Initiative (GeSI) a mandaté Accenture Strategy pour mener cette étude. L’analyse sous-jacente a été menée par Accenture Strategy avec l'aide d'experts de l’industrie, y compris les sociétés membres de la GeSI.

À propos de GeSI (Global e-Sustainability Initiative)

L'initiative Global e-Sustainability (GeSI) consiste en un partenariat stratégique d’entreprises de technologies d’information et de communications (TIC) engagé dans la création et la promotion des technologies et des pratiques favorisant la durabilité économique, environnementale et sociale. Depuis 2001, la vision de la GeSI est celle d’un monde durable rendu possible par une transformation responsable menée par les TIC. GeSI encourage la coopération globale et ouverte, informe le public sur les activités de ses membres dans l’amélioration de leurs performances en termes de durabilité, et la promotion de technologies innovantes pour le développement durable.

Le panel d’adhérents de la GeSI comprend plus de 30 des plus grandes entreprises du secteur des TIC dans le monde; l'organisation collabore également avec une gamme de parties prenantes internationales engagées à des objectifs de développement durable des TIC. Ces partenariats comprennent le Programme des Nations Unies pour l'environnement (PNUE), la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (CCNUCC), l'Union internationale des télécommunications - (UIT), et le Conseil mondial des entreprises pour le développement durable (WBCSD). Ces collaborations permettent de former une vision globale de GeSI sur l'évolution du secteur des TIC, et comment mieux répondre aux défis du développement durable.

Pour plus d'informations, voir www.gesi.org.

À propos d'Accenture

Accenture est une entreprise mondiale de gestion, de services technologiques et de sous-traitance, avec plus de 323 000 personnes au service de ses clients dans plus de 120 pays. Combinant son expérience, des capacités complètes dans toutes les industries et fonctions de l'entreprise, et des recherches approfondies sur les sociétés les plus performantes du monde, Accenture collabore avec ses clients pour les aider à devenir des entreprises et des gouvernements très performants. La société a généré un revenu net de 30 milliards de dollars pour l'année fiscale clôturée le 31 août 2014. Vous pouvez visiter sa page d'accueil à www.accenture.com.

Accenture Strategy travaille à l'intersection du monde de l'entreprise et de la technologie. Nous allions nos capacités dans le secteur des affaires, de la technologie et de la stratégie d’exploitation et de fonction pour aider nos clients à imaginer et mettre en place des stratégies sectorielles soutenant la transformation de l'entreprise à grande échelle. Notre focalisation sur les questions liées à l’innovation numérique, la compétitivité, les modèles d’exploitation mondiaux, le talent et le leadership contribueront à pousser efficacité et croissance. Pour plus d'informations, suivez @AccentureStrat ou visitez www.accenture.com/strategy.

23 Juin 2015

Abonnez-Vous au Site de l'UNFCCC

Retour aux Actions

Retour au Sommaire
INFORMATIONS SANS FRONTIERES
Paris
France
Europe
UniversitÈs
Infos
Contact