La non-violence est la plus grande force de l'humanité, rappelle l'ONU
Par Afrique Avenir



La Journée internationale de la non-violence qui sera célébrée samedi coïncide avec l'anniversaire d'un des grands champions de la cause, Mahatma Gandhi, a rappelé le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, qui pour l'occasion cite la phrase du leader indien : « La non-violence est la plus grande force de l'humanité ».

« L'ONU s'efforce d'exploiter cette force pour faire disparaître les préjugés, mettre fin aux conflits et cultiver le respect et la compréhension entre les peuples et les pays », a souligné Ban Ki-moon dans un message à l'occasion de cette Journée. « L'appel à la non-violence est comme un fil rouge dans la Charte des Nations Unies : « pratiquer la tolérance, vivre en paix l'un avec l'autre dans un esprit de bon voisinage »; « il ne sera pas fait usage de la force des armes ».

« Chaque jour, nous nous efforçons de donner effet à ces nobles principes. En faisant la promotion des droits de l'homme, en essayant de régler les conflits par des moyens pacifiques, en faisant campagne pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes, en nous attelant à la réalisation des objectifs du Millénaire pour le développement, en construisant des passerelles entre les cultures et en combattant la haine et l'extrémisme partout où ils apparaissent », a-t-il expliqué.



La violence à l'égard des femmes a été particulièrement mise en lumière par le Haut Commissariat des Nations Unies aux droits de l'homme (HCDH) qui vient de publier vendredi un rapport sur les violations des droits de l'homme en République démocratique du Congo entre 1993 et 2003. « La violence en RDC était, en fait, accompagnée par une apparente utilisation systématique du viol et des agressions sexuelles par toutes les forces combattantes », indique le rapport du HCDH.

Selon le Secrétaire général « chaque collectivité, chaque famille et chaque personne a un rôle déterminant à jouer dans l'élimination de la violence et la création d'une culture de paix ». « En cette Journée internationale, utilisons ensemble cette grande force qu'est la non-violence afin d'édifier des sociétés pacifiques et justes pour nous-mêmes et pour nos enfants », a-t-il conclu.
La Journée internationale de la non-violence est célébrée le 2 octobre, jour anniversaire de la naissance du Mahatma Gandhi, chef du mouvement pour l'indépendance de l'Inde et pionnier de la philosophie et de la stratégie de la non-violence.



En vertu de la résolution de l'Assemblée générale du 15 juin 2007, cette Journée est l'occasion de diffuser le message de la non-violence notamment par des actions d'éducation et de sensibilisation.

Octobre 2010

Retour aux Conflits

Retour au Sommaire

France
Europe
UniversitÈs
Infos
Contact